EOLIENNE 07

Accueil du site > >> Schéma éolien région Rhône-Alpes > >> Le schéma régional, version Déc. 2011 abandonnée depuis

>> Le schéma régional, version Déc. 2011 abandonnée depuis

jeudi 5 janvier 2012, par .


Le schéma régional éolien Rhône-Alpes qui doit être entériné en mars 2012 a été complètement redéfini, suite aux décisions du président et du préfet de région lors de la réunion du comité de pilotage du 7 nov. 2011 . Pour l’essentiel toutes les communes de la région ou les vents sont supérieurs au minimum préconisé (4 m/s) sont considérées comme favorable pour l’implantation d’éoliennes, sauf les communes où existent des contraintes techniques fortes ( aéroports, haute montagne, coeur de ville). Les objectifs éoliens sont ainsi fixés page 15 du document les objectifs du Schéma Régional Climat Air Energie : "L’objectif en 2020 est de multiplier par plus de 25 la puissance installée pour passer de 47 MW installés en 2005 à 1200 MW en 2020, soit le potentiel maximal identifié. L’électricité éolienne produite en 2020 est ainsi d’environ 2300 GWh contre seulement 60 GWh en 2005. Afin de faciliter le développement de l’éolien sur la région et de permettre l’implantation de différents projets, le zonage retenu permet à 92% des communes de la région d’être en zones éligibles aux ZDE. » L’intérêt pour la région est nul. Rhône-Alpes produit déjà plus de 2 fois plus d’électricité qu’elle n’en consomme, la production attendue sera à peine supérieure à celle du seul barrage de Donzère-Mondragon, la plus grande part de cette production éolienne subventionnée par les consommateurs français sera vendue en Suisse et en Italie. Toutes les autres contraintes réglementaires (Zico,Natura2000, Znieff,classification des paysages de l’atlas paysager régional ...) sont écartées sans examens. Les parcs naturels régionaux ne font l’objet d’aucune protection particulière. Aucune restriction n’est fixée à la dimension des éoliennes, à leur présence en crête, à leur présence en forêt. Le risque de mitage du territoire, l’activité touristique, la qualité de vie des riverains et la valeur de leurs biens immobiliers ne font l’objet d’aucune étude. "La région fait confiance aux aménageurs pour mettre en place des solutions locales raisonnables". Au vu des enjeux financiers, il est permis d’en douter. Le décret n° 2011-678 du 16 juin 2011 " IV. ― Le volet annexé au schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie, intitulé “schéma régional éolien”, identifie les parties du territoire régional favorables au développement de l’énergie éolienne compte tenu d’une part du potentiel éolien et d’autre part des servitudes, des règles de protection des espaces naturels ainsi que du patrimoine naturel et culturel, des ensembles paysagers, des contraintes techniques et des orientations régionales. " permet pourtant à la région de définir une vrai politique d’aménagement de l’espace, dans le respect de l’ensemble des efforts déjà accomplis pour la conservation de l’environnement et du cadre de vie. Il est invraisemblable que cette possibilité soit ainsi écartée.

Collectif des associations d’Ardèche opposées aux éoliennes industrielles pour la défense de l’environnement.

Documents correspondants :

Le décret du 16 juin 2011 http://www.ventdecolere.org/actualites/SCRAE-decret_2011-678_du_16_juin_2011.pdf

La présentation des objectifs du schéma éolien régional http://srcae.rhonealpes.fr/static/%3Cunbound%20method%20CMSPlugin.get_media_path%3E/4d250640231e7c25f5dbec2d16aa13fefd67a346/SRCAE_RA_3_-_Objectifs.pdf

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette